MISE EN GARDE

caution
Ces informations sont, avant tout, destinées aux professionnels de la santé. Si vous pensez être concerné pour vous ou pour quelqu’un de votre entourage,ne prenez aucune décision(arrêt du produit par exemple) sans en avoir discuté avec votre médecin traitant.

Mitomycine C (Amétycine®) : Hypertension artérielle pulmonaire et maladie veino-occlusive pulmonaire

La mitomycine est un antinéoplasique alkylant indiqué en traitement de certains cancers (vessie, estomac, pancréas, colon, rectum, sein).

 

D’exceptionnels cas d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) et de maladie veino-occlusive hépatique et des cas de pneumopathie interstitielle ont précédemment été décrits chez des patients traités par mitomycine C.

 

Le laboratoire Kyowa Kirin Pharma, en accord avec l’ANSM, informe que :

  • Des cas de maladie veino-occlusive pulmonaire (MVOP) et d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP), parfois d’issue fatale, sont rapportés. Certains sont survenus dans un contexte de pneumopathie interstitielle ou chez des patients avec antécédent de BPCO, insuffisance respiratoire, emphysème. Le diagnostic de MVOP était de 4 mois en moyenne (2-12 mois) après la fin de la chimiothérapie.
  • En cas de dyspnée d’effort chez un patient traité par mitomycine C, une échographie cardiaque doit être réalisée pour rechercher des signes d’élévation de la pression artérielle pulmonaire systolique. Le diagnostic d’HTAP, s’il est suspecté à l’échographie cardiaque, sera confirmé par cathétérisme droit. En cas de confirmation, le patient devra être orienté vers un centre de prise en charge des HTAP.

 

 

Texte intégral - ANSM - Avril 2017

Revenir